L’histoire de la peinture à l’huile

L’histoire de la peinture à l’huile

L’histoire de la peinture à l’huile commence il y a bien longtemps aux environs de l’an 1410 en la ville de Bruges capitale de la Flandre occidentale ,vivait un certain Jan Van Eyck artiste peintre connu sous le nom de Jean de Bruges que fut crée la peinture à l’huile que vous employez pour réaliser vos oeuvres aujourd’hui 😉

Les techniques employées par tous les artistes avant l’an 1410 était celle de la Tempéra ou Détrempe à l’oeuf.Mais avant de vous en dire plus sur la peinture à l’huile…

Qui était-ce Van Eyck ?

Jan-van-Eyck-“Portrait-of-a-Man-in-a-Turban”

L’Homme au turban rouge, 1433
Autoportrait  de Jan van Eyck

L’artiste peintre Flamand Jan Van Eyck (1390-1441) plus connu sous le nom de Jean de Bruges ,qui en cette année de 1420 s’adressa un jour dans son atelier à un groupe d’artistes et proclama ces termes: Nous peignons toujours de la même manière qu’il y a cent,deux cents,trois cents ans;nos peintures sont vides,sans vie,sans liens avec la réalité et la vérité.Moi ce que je vous propose, c’est de peindre les hommes,les femmes,les arbres,les champs,tels que nous les voyons,la vie quotidienne et la vérité qui nous entoure.Voilà ce que nous devons peindre !

Dans le groupe d’artistes qui approuva l’idée de peindre avec ce réalisme prêché par Jean de Bruges se trouvait un certain Rogier Vander Weyden qu’ on appellait le maitre de Flémalle et le jeune Petrus Christus .De ce mouvement Artistique à qui Van Eyck donna naissance fut créée la célèbre école Flamande dont le retentissement allait être immense en Europe ,de plus qu’il avait déjà donné les preuves d’une intelligence peu commune en faisant dix ans auparavant , une découverte fondamentale pour la peinture.


La découverte

Un jour on raconta de jan van Eyck,sur les conseils de Théophile,un moine qui en 1200 écrivit un livre « Diversarum artium schedula » qu’il conseillait d’étendre de l’huile d’olive sur la détrempe,mais que l’huile ne séchait pas et qu’il fallait exposer les tableaux des heures au soleil,voire même des jours au risque de noircir les couleurs .La constatation fut déplaisante,la peinture avait toute craquelée.
Des lors ,les expériences de Van Eyck n’eurent de cesse .Il s’aperçut que l’huile de lin et l’huile de noix séchaient assez facilement ,et après plusieurs expériences il constata qu’en mélangeant une petite quantité de vernis blanc de Bruges(térébenthine de l’époque) à l’huile de lin ça séchait à l’ombre.
Il essaya par la suite de diluer dans de l’huile de lin et du vernis blanc de Bruge (térébenthine)les terres colorées employées pour peindre à la détrempe et il obtenu un pâte couvrante qui une fois appliquée conservait son intensité et son éclat et qu’elle séchait sens l’ exposer au soleil.
Van Eyck,fondateur de l’école flamande venait de découvrir la peinture à l’huile qu’on utilise actuellement sous forme de tubes et autres .

peinture-à-huile.-300x246

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *